Ma salade de chèvre chaud

Recipe Center - Il est des gens qui aiment prendre toujours la même chose quand ils vont au resto. Moi c'est le contraire, je ne sais jamais quoi prendre. Je mets des heures à me décider. Si on va plusieurs fois au même endroit, à chaque fois je prends quelque chose de différent pour découvrir à chaque fois de nouvelles saveurs. Une chose est sûre depuis toujours j'aime la différence, je ne vais jamais vers la facilité (sauf pour les pizzas où je reste fidèle à une pizza ultra simple). J'adore quand on me propose des saveurs étranges ou des mélanges auxquels je n'avais pas pensé. Je fuis en général les classiques. Dans ma cuisine, c'est un peu pareil, j'adore essayer de nouvelles recettes, découvrir des nouveaux ingrédients et sortir de mes sentiers battus. Si parfois j'essaie des recettes tradi, il faut toujours que j'y mette mon grain de sel (ou de sucre). La tradition c'est bien mais la revisiter pour lui donner une autre vie c'est mieux! Quand le cuisinier revisite un classique, il prépare une salade de chèvre chaud à sa façon.


Ma salade de chèvre chaud

Préparation: 20 minutes

Cuisson: 25 minutes

Ingrédients pour 4 personnes:

- 1kg de courgettes

- 300 g d'oignons nouveaux

- 4 médaillons de chèvre frais

- un peu de sirop d'érable

- 1 cuillère à soupe de graines de courge

- 2 cuillères à soupe de noix

- 1 cuillère à soupe de noisettes

- quelques feuilles de cresson

- quelques feuilles de roquette

- 3 brins de thym frais

- 1 cuillère à soupe de petites feuilles de menthe

- 4 tranches de pain

- huile d'olive

- sel, poivre

Rincez et séchez les courgettes puis coupez-les en gros dés. Faites-les revenir à la poêle avec 1 cuillère à soupe d'huile d'olive. Comptez environ 10 minutes de cuisson (elles doivent rester croquantes). Assaisonnez à votre goût et réservez.

Pelez et hachez les oignons. Faites-les suer dans la même poêle avec une cuillère à soupe d'huile d'olive sur feu modéré. Ils doivent devenir translucides. Ajoutez les courgettes et mélangez pendant 1 minute. Laissez refroidir. 

Faites griller les noisettes quelques minutes dans une poêle sans matière grasse. Concassez-les grossièrement avec les noix et les graines de courge. 

Pendant ce temps-là, préparez les toasts de chèvre. Déposez un médaillon de chèvre sur chaque tranche de pain. Mettez le four en position grill. Arrosez de sirop d'érable. Poivrez. Enfournez et laissez dorer quelqes minutes (attention c'est rapide!). À la sortie du four, écrasez un peu le chèvre et parsemez de thym frais.

Disposez les courgettes dans 4 assiettes. Ajoutez quelques feuilles de cresson et de roquette. Déposez un toast de chèvre au centre. Parsemez de noisettes, noix, graines de courge et feuilles de menthe. Arrosez d'huile d'olive et donnez un tour de moulin à poivre. 

Mon presque One Pot Orzo

R.I.Z. pour moi le riz va dans la catégorie des ingrédients qui me laissent de marbre. Je sais que pour beaucoup, il est dans les assiettes une ou plusieurs fois par semaine. Je ne sais pas d'où me vient ce rejet rizien, mais toujours est-il que je n'en mange presque jamais. La seule manière de me réconcilier avec lui c'est de préparer un risotto...mais au coeur de l'été bof! Je n'évoque même pas la salade de riz que je trouve vraiment peu intéressante. Non, décidément le riz n'est pas mon ami culinaire. Il m'arrivait un peu la même chose avec les pâtes mais j'ai trouvé le moyen de les aimer. Peut-être qu'un jour ça marchera aussi pour le riz. Allez savoir. Les goûts et les couleurs, comme on dit... Quand le cuisinier a une presque envie de riz (c'est qu'en fait il a trouvé un paquet de pâtes à finir dans le placard), il prépare un presque One Pot Orzo!

Préparation: 20 minutes

Cuisson: 35 minutes

Ingrédients pour 2 personnes:
- 150 g d'orzo
- 400 ml d'eau froide + 2 cuillères à soupe d'eau chaude
- 45 g d'olives kalamata
- 15 g de raisins de Corinthe
- 1 oignon
- 1 gousse d'ail
- 1 petite aubergine
- 1/2 poivron rouge
- 5 tomates cerises
- 10 brins de coriandre
- 20 g de pistaches
- 15 g de pignons
- 40 g de feta
- 1 dose de safran
- sel, poivre
- huile d'olive

Rincez et séchez l'aubergine. Coupez-la en longues tranches épaisses. Placez-les sur une plaque recouverte de papier sulfurisé, badigeonnez-les d'huile d'olive. Salez, poivrez et enfournez à 180ºC, 15 minutes environ. À la sortie du four, laissez refroidir quelques minutes avant de les couper en morceaux. Réservez.

Coupez le poivron en lanières et faites-les revenir à la poêle avec une cuillère à soupe d'huile d'olive jusqu'à ce que le poivron soit cuit (une dizaine de minutes). Mettez la poêle sur feu modéré. Si le poivron attache versez un peu d'eau. Assaisonnez en cours de cuisson.

Dénoyautez les olives puis coupez-les en rondelles. Placez le safran dans un bol, couvrez avec 2 cuillères à soupe d'eau chaude. Pelez et hachez l'oignon et l'ail. Faites-les suer dans une casserole avec une cuillère à soupe d'huile d'olive sur feu modéré pendant 5 minutes. Ajoutez alors l'orzo et l'eau safranée. Mélangez pendant 30 secondes. Versez les 400ml d'eau. Ajoutez les olives et les raisins. Portez le tout à ébullition, assaisonnez et laissez cuire 9 minutes. Goûtez, l'orzo doit être al dente, sinon prolongez un peu la cuisson, il ne doit plus y avoir de liquide dans la casserole, sinon égouttez.

Rincez et séchez les tomates cerises puis coupez-les en rondelles. Hachez la coriandre. faites griller les pistaches et les pignons quelques minutes dans une poêle sans matière grasse. Concassez-les grossièrement. 

Ajoutez les aubergines, le poivron dans la casserole d'orzo. Mélangez. Répartissez le tout dans deux assiettes. Garnissez ensuite de tomates, coriandre, pistaches, pignons et feta émiettée.

Mes bruschette aux tomates





I.T.A.L.I.E. Je crois que c'est un de mes pays préféré. Depuis ma première visite il y a 20 ans (ça nous rajeunit pas tout ça) à Gênes, jusqu'à aujourd'hui au milieu de la Toscane, dans le Chianti, l'Italie me fascine. Par son histoire, son art bien sûr mais surtout, surtout, par sa cuisine. J'aime la bouffe italienne. Je suis émerveillé de voir qu'avec trois ingrédients, on peut faire des plats sublimes! Moi qui ne suis pas très pâtes en général, je me surprends à en manger TOUS les jours, à la recherche de nouvelles idées (d'ailleurs j'en ai quelques unes dans ma valise pour le retour à Barcelone). Je trouve la cuisine italienne inspirante, magique. Et puis le pays est tellement beau! Bref, c'est à chaque fois (bon il y a une exception quand-même: Rome que je n'ai pas du tout aimé mais c'est une autre histoire) un bonheur de parcourir une nouvelle région. Je me sens ici un peu chez moi. Peut-être que j'ai été italien dans une autre vie (et Libanais dans une 3ème). Quand le cuisinier se laisse gagner par l'Italie, il prépare des bruschette aux tomates pour ses amis!


Préparation: 15 minutes


"Cuisson": 5 minutes


Ingrédients pour 6 personnes:

- 6 tranches de pain type campagne

- 5 tomates

- 4 tomates séchées (conservées dans l'huile)

- 2 cuillères à soupe d'huile d'olive

- 1 belle poignée de basilic

- 6 olives noires

- 1/4 de poivron jaune

- 1 petit morceau de parmesan

- 1/2 citron

- sel

- poivre du moulin


Rincez et séchez les tomates. Coupez-les en 4, épépinez-les puis coupez-les en petits dés que vous placerez dans un petit saladier. Hachez les tomates séchées et ajoutez-les aux tomates fraîches. Versez l'huile d'olive, assaisonnez. Mélangez et laissez reposer 15 minutes.


Rincez, séchez puis hachez le basilic. Ajoutez-en la moitié aux tomates. Rincez et séchez le poivron, coupez-le en tout petits dés. Détaillez le parmesan en copeaux.


Placez les tranches de pain sur une grille. Faites-les dorer sous le grill du four 2 minutes de chaque côté (surveillez bien car c'est très rapide). Répartissez les tomates sur le pain. Ajoutez quelques dés de poivron. Arrosez de quelques gouttes de jus de citron. Parsemez du basilic restant et de copeaux de parmesan. Déposez une olive noire sur chaque bruschetta. Donnez un tour de moulin à poivre avant de servir.


Mais quelles autres recettes italiennes, le cuisinier rapportera-t-il dans ses valises? Réponse très bientôt sur le blog!



Ma ratatouille libanaise

R.A.T.A.T.O.U.I.L.L.E
Plat d'été par excellence. Et des souvenirs à la pelle pour moi. Celle de ma maman d'abord, que j'adorais quand j'étais petit. La mienne ensuite, inventée avec une amie en Provence, un vrai délice, où chaque légume est cuit à part pour une ratatouille presque confite. Une recette qui a traversé les années sans que je la modifie (étrange pour moi). Une ratatouille froide pour un pique-nique en Corse. Et puis d'autres versions sont venues petit à petit. Car si Ma ratatouille est sublime, elle prend pas mal de temps à préparer. J'ai donc cherché comment me régaler tout en accélérant un peu le processus. J'ai trouvé grâce à mon ami le four!  Un monde nouveau s'ouvrait à moi. Et lors de ma dernière envie ratatouillère, une idée, une envie d'ailleurs. Quand le cuisinier rentre de vacances, il fait voyager sa ratatouille au Liban!

Préparation: 15 minutes

Cuisson: 45 minutes

Ingrédients pour 4/6 personnes:
- 2 grosses aubergines
- 1 belle courgette
- 2 oignons
- 5 tomates
- 200 g de tomates cerises
- 3 gousses d'ail
- 1 bouquet de basilic
- 100 g de halloumi
- 2 cuillères à soupe de mélasse de grenade
- 2 cuillères à soupe d'olives noires dénoyautées
- huile d'olive
- sel, poivre

Rincez et séchez les légumes. Coupez les aubergines et la courgette en gros cubes. Coupez les 5 tomates en quartiers. Pelez et émincez les oignons et les gousses d'ail. Placez le tout sur une plaque allant au four. Assaisonnez puis arrosez d'huile d'olive. Mélangez bien. Faites cuire 45 minutes en remuant 3 ou 4 fois en cours de cuisson. Vos légumes doivent être bien cuits et il ne doit pas y avoir trop de jus sur la plaque, sinon prolongez la cuisson. Laissez refroidir complètement à la sortie du four.

Coupez le halloumi en cubes. Faites-les griller dans une poêle sans matière grasse. Ils doivent être dorés sur toutes leurs faces. Réservez. Lavez, séchez puis hachez le basilic. Coupez les tomates cerises en rondelles. 

Quand les légumes sont à température ambiante, versez la mélasse de grenade dessus. Mélangez bien puis ajoutez les tomates cerises, les olives et  le basilic. Mélangez à nouveau. Servez aussitôt!

D'ailleurs tant que j'y pense, je vais vite me recoller à la ratat' pour en faire des réserves pour quand la bise sera venue (Fourmi, sors de mon corps!). 

Cecina toscana

V.O.Y.A.G.E.
Si vous me suivez un peu, vous savez que j'aime partir. Toujours prêt à faire ma valise pour aller ailleurs. Je n'ai jamais aimé revenir par contre m'en aller, j'adore! Même si c'est pour pas loin, j'aime! Le voyage, le départ, c'est la promesse de vivre autre chose que ce que je connais, un autre rythme, une autre ambiance, parfois une autre culture, d'autres habitudes alimentaires, d'autres horaires. Partir permet se s'oublier un peu, de s'ouvrir aux autres, de se remettre en question. Ce que j'aime le plus dans le voyage, c'est le moment où je laisse tomber le GPS (que de toute façon je ne sais pas lire), pour me laisser aller au hasard des rues, des envies. Me perdre pour mieux profiter. Et puis partir pour découvrir bien-sûr d'autres goûts, d'autres ingrédients. Je suis fan de la street food. Un de mes grands bonheurs culinaires, c'est de trouver un petit quelque chose à grignoter dans la rue. Ma dernière découverte, dans les rues de Florence, une belle couleur, une discussion sur le comment faire cette spécialité toscane. Et à peine rentré, forcément j'ai eu envie d'en refaire! Quand le cuisinier aurait voulu rester en Toscane, il y retourne dans son assiette en préparant une cecina!

Préparation: 10 minutes

Attente: 2 heures

Cuisson: 30 minutes

Ingrédients:
- 125 g de farine de pois chiches
- 500 ml d'eau tiède (chauffée 30 secondes au micro-onde)
- 2 pincées de fleur de sel
- 2 cuillères à soupe d'huile d'olive (plus un peu pour la cuisson)
- 2 cuillères à soupe de parmesan râpé
- poivre
- 2 branches de romarin
- 2 pincées de flocons de sel

Placez la farine de pois chiches dans un saladier. Ajoutez la fleur de sel. Versez l'eau petit à petit tout en mélangeant énergiquement avec un fouet. Vous devez obtenir une pâte sans grumeaux, sinon passez-la dans un chinois. Ajoutez les deux cuillères à soupe d'huile et le parmesan, mélangez une dernière fois. Elle est très liquide. Couvrez avec un film et laissez reposer pendant 2 heures.

Faites préchauffer votre four à 250ºC. Huilez une poêle de 28 cm de diamètre pouvant passer au four (ou un plat en fonte spécial pizza). Versez-y la pâte. Enfournez et laissez cuire 30 minutes. La cecina doit être bien dorée. 

À la sortie du four, poivrez généreusement. Parsemez de romarin haché (ou entier) et de flocons de sel.

Découpez-la en parts comme une tarte. 

Mes fleurs de courgette farcies

R.E.N.T.R.É.E. 
Demain, c'est la rentrée. Enfin celle des profs. Pour les monstres, il faudra encore attendre un jour de plus. La rentrée, le jour de l'année où j'ai le ventre qui se tort comme si je passais le BAC. Car oui le cuisinier n'est pas que cuisinier, il est aussi instit'. Et malgré les années, toujours la même appréhension à la veille de reprendre. Ce n'est la fin des vacances qui me retourne l'estomac c'est juste le trac de recommencer avec de nouveaux monstres. Je m'étais attaché à ceux de l'année dernière. À la fin, on finit par bien se connaître. Et puis PAF! (pas le chien) il faut les quitter et reprendre tout à zéro avec d'autres. Alors la veille du jour J on se demande si on sera à la hauteur, si on va réussir à les aider, si on va trouver les trucs qui vont les intéresser... Bref plein de questions dans la tête. Trop même. Heureusement que la cuisine est là pour m'aider à faire le vide de temps en temps. Allez il me  reste quelques heures de temps libre avant la reprise. Quand le cuisinier veut retenir les vacances encore un peu, il prépare des fleurs de courgette farcies!

Préparation: 15 minutes

Cuisson: 10 minutes

Ingrédients pour 4 personnes:
- 16 fleurs de courgette
- 300 g de ricotta
- 2 cuillères à café de miel d'acacia
- 2 brins de romarin
- 3 brins de thym
- 1 brin de sauge
- poivre du moulin
- sel
- huile de tournesol pour la cuisson

Rincez les fleurs. Délicatement, ôtez le pistil qui se trouve au centre sans percer les fleurs. Rincez, séchez puis hachez les herbes. 

Dans un saladier, mélangez la ricotta avec le miel et les herbes. Assaisonnez à votre goût.  À l'aide d'une cuillère à café, garnissez les fleurs avec ce mélange. 

Faites chauffer de l'huile dans une poêle. Quand elle est chaude, déposez-y quelques fleurs. Faites-les cuire sur feu modéré en les retournant pour qu'elles cuisent sur toutes leurs faces. À la sortie de la poêle, épongez-les sur du papier absorbant et faites-en cuire d'autres!
Mangez-les tant qu'elles sont chaudes.

Maintenant le cuisinier va faire son cartable... 

Ma frittata aux légumes

OUF...
Le soupir du cuisinier qui a fait sa rentrée dans sa deuxième vie. OUF, le soupir de l'instit qui  se pose à l'instant sur le sofa après une après-midi ultra chargé culinairement parlant. OUF, soupir de soulagement des deux personnes qui cohabitent en moi (parfois nous sommes plus nombreux, c'est grave docteur??) d'avoir fait tout ce qui était sur la To do list! La confiture de mirabelles refroidit dans les pots, celle de figues et noix macère dans le sucre, le cake (que vous verrez ici dans quelques jours) cuit dans le four, la maison est rangée... J'ai tellement de choses dans le cerveau que je sens que la surchauffe n'est pas loin, entre recettes, école, cuisine à venir, projet pro... les pensées ne me laissent pas une minute de répit. Elles vont même encore se balader du côté de la Toscane, car le temps des vacances paraît déjà loin. Quand le cuisinier est culinairement resté bloqué en Italie, il prépare une frittata aux légumes!

Préparation: 25 minutes

Cuisson: 45 + 25 minutes

Ingrédients pour une frittata pour 4/6 personnes:
- 7 oeufs
- 200 g de rattes 
- 2 courgettes rondes: 1 verte et 1 jaune
- 1 courgette longue verte (taille moyenne)
- 300 g de tomates cerises
- 1 oignon violet
- 1 oignon classique
- 70 g de fromage de chèvre sec
- 30 g de parmesan râpé
- 4 brins de basilic
- 2 brins de thym
- 4 cuillères à soupe d'huile d'olive
- sel, poivre

Rincez puis séchez les légumes et les herbes. Pelez et émincez les oignons. Placez-les sur une plaque allant au four. Ajoutez les tomates cerises entières. Coupez les rattes en deux, les courgettes en cubes ni trop gros ni trop petits. Ajoutez le tout sur la plaque. Arrosez avec 3 cuillères à soupe d'huile, assaisonnez et mélangez. Faites cuire dans votre four préchauffé à 180ºC pendant 45 minutes en remuant 3 fois (le temps de cuisson peut varier en fonction de votre four). Les légumes doivent être bien cuits. Laissez refroidir quelques minutes

Battez les oeufs dans un saladier. Assaisonnez. Ajoutez le fromage de chèvre et fouettez pour bien le mélanger aux oeufs. Ajoutez le parmesan, les légumes refroidis et les herbes hachées. Huilez une poêle passant au four. Versez-y la préparation. Enfournez et laissez cuire 25 minutes toujours à 180ºC. Votre frittata doit être bien dorée. Servez-la aussitôt avec une salade verte. Vous pouvez aussi attendre qu'elle soit froide, elle est également délicieuse!

Ma p'tite salade de pousses d'épinards

É.P.I.N.A.R.D.S. Suis-je un extraterrestre? Mais j'aime les épinards depuis toujours...et attention, pas les en boîte ou les surgelés. Non moi j'aime les épinards frais! J'adorais quand ma maman en achetait sur le marché. J'étais toujours halluciné de voir la quantité qu'il y avait au départ et ce qu'il en restait après cuisson! Je ne comprends toujours pas comment on peut vendre des épinards en boîte car le goût et la couleur étant quand-même assez éloignés de ceux d'origine! En devenant cuisinier, j'ai repris le flambeau familial épinardien, pas question d'approcher les boîtes ou les sachets surgelés, si les épinards rentrent dans ma cuisine c'est en version fraîche! Quand le cuisinier revoit la vie en vert, il prépare une p'tite salade de pousses d'épinards!

Préparation: 25 minutes

Cuisson: 25 minutes

Ingrédients pour 2 personnes:
- 100 g de pousses d'épinards
- 200 g de pois chiches en boîte
- 5 carottes
- 1 courgette moyenne
- 1/2 oignon
- 200 g d'épinards frais 
- 10 brins de coriandre
- 1 cuillère à soupe d'amandes non salées
- 1 cuillère à soupe de graines de courge
- 1 avocat
- 1 cuillère à café de curcuma
- 1 cuillère à café de curry
- 1 cuillère à café de gingembre moulu
- 1 citron vert
- sel, poivre
- huile d'olive

Rincez les épinards frais plusieurs fois. Essorez-les bien puis hachez-les. Pelez les carottes. Rincez-les avec la courgette. Coupez-les en petits dés. Pelez et hachez l'oignon. Faites-le suer dans une poêle avec 1 cuillère à soupe d'huile d'olive pendant 5 minutes sur feu modéré. Ajoutez ensuite les carottes et la courgette. Salez, poivrez. Poursuivez la cuisson pendant 10 minutes en augmentant le feu. Ajoutez alors les épinards. Laissez cuire jusqu'à ce que l'eau de végétation se soit évaporée. Réservez.

Égouttez et rincez les pois chiches. Faites-les sauter dans la poêle avec 1 cuillère à soupe d'huile d'olive sur feu vif. Saupoudrez d'épices, assaisonnez. Ajoutez les légumes et mélangez le tout pendant 2 minutes puis réservez.

Pelez et dénoyautez l'avocat. Écrasez la chair avec une fourchette dans un bol en l'arrosant de jus de citron. Battez ensuite l'avocat avec un fouet pour obtenir une purée assez lisse. Assaisonnez. 

Hachez grossièrement les amandes et les graines de courge. Rincez, séchez puis hachez la coriandre. Répartissez les pousses d'épinards dans des assiettes en laissant un vide au centre. Versez-y la purée d'avocat. Ajoutez le mélangez de légumes. Parsemez d'amandes, graines de courge et de coriandre hachée. Arrosez de jus de citron et d'huile d'olive. 

Ma salade d'automne

R.E.T.O.U.R.
Plus d'une semaine que j'ai déserté Ma cuisine à moi, ma cuisine tout court. Plus d'une semaine que mon monde s'est écroulé quand après un réveil douloureux, le cuisinier s'est rendu compte qu'il avait été cambriolé. Plus rien, plus d'ordi, plus d'appareil photos! Mon envie de cuisine aussi envolée. Les casseroles sont restées vides. Le cahier de recettes est resté fermé. Plus de goût. Une tristesse infinie. Tout perdu. Comment faire quand tout ce qui compte pour votre travail, votre passion disparaît? Sans parler de l'après choc. Bref depuis plus d'une semaine, j'avais la tête pluvieuse et les idées grises. Quelques jours à Paris, un croisement de route avec mon idole culinaire, des bons moments avec les amis et la famille m'ont un peu reboosté. Aujourd'hui, c'est LE retour du cuisinier! Quand le cuisinier revient à la vie et à la cuisine après un cambriolage, il se prépare une petite salade automnale pour se remettre de ses émotions.

Préparation: 15 minutes

Cuisson: 20 minutes

Ingrédients pour 2 à 4 personnes:
- 200 g de mesclun
- 1 petit potimarron (300g environ)
- 300 g de rattes du Touquet
- 2 cuillères à soupe de cerneaux de noix
- 10 brins de cerfeuil
- 2 cuillères à soupe d'huile de noix
- 2 cuillères à soupe d'huile d'olive + un peu pour la cuisson
- 1 cuillère à café bombée de moutarde forte
- 1 cuillère à soupe de vinaigre de vin
- quelques gouttes de miel
- sel, poivre

Rincez et séchez les pattes, le cerfeuil et le potimarron. Coupez les pommes de terre en deux dans le sens de la longueur et la courge en cubes (supprimez les graines et les filaments), placez-les sur une plaque en les séparant. Arrosez-les d'huile d'olive. Assaisonnez. Mélangez. Enfournez et laissez cuire 20 minutes à 180ºC. Mélangez une ou deux fois en cours de cuisson. Vérifiez la cuisson.

Hachez le cerfeuil. Concassez les cerneaux de noix. Mélangez la moutarde avec le vinaigre et le miel. Ajoutez ensuite les huiles tout en fouettant. Assaisonnez à votre goût. 

Dans un grand plat, disposez le mesclun. Ajoutez les pommes de terre, les cubes de courge et les noix. Parsemez de cerfeuil. Arrosez de sauce. C'est prêt!

Bon bah maintenant je n'ai plus qu'à refaire les dernières recettes d'avant le cambriolage pour les reprendre en photos... J'ai du pain sur la planche mais c'est bon d'être de retour!

Mon curry aux aubergines

C.U.R.R.Y
Mon premier, au poulet forcément, il y a mille ans. En bon descendant de Normands, c'est avec de la crème que je l'avais préparé. Basique, poulet, curry en poudre, crème. C'était bon. Une deuxième version grâce à Kim, quelques oignons et du lait de coco. Une révélation. Depuis j'en ai fait des versions! La viande a peu à peu laissé sa place aux légumes. J'ai aussi appris à faire ma pâte de curry (à retrouver dans la recette du Poulet au cari). Et puis l'année dernière lors de mon voyage en Asie, j'ai percé le secret de THE curry: le combawa et le basilic thaï! Le curry s'invite souvent dans ma cuisine, c'est un peu mon plat roue de secours car j'ai toujours ce qu'il faut pour en préparer un entre le frigo et les placards. Quand le cuisinier a une folle envie de curry c'est aux aubergines qu'il le prépare!

Préparation: 25 minutes

Cuisson: 45 minutes

Ingrédients pour 4/6 personnes:
- 1 kg d'aubergines
- 1 gros oignon
- 2 gousses d'ail
- 20 g de gingembre frais
- 160 g de tomates cerises
- 35 g de pousses d'épinards
- 2 cuillères à café de curry
- 3 cuillères à café de curcuma moulu
- 300 g de lait de coco
- 1 pincée de chili flakes (ou de piment)
- 10 feuilles de basilic thaï
- le zeste d'un demi combawa
- sel, poivre
- huile d'olive

Rincez et séchez les aubergines et les tomates. Coupez-les en tout petits dés en les séparant. Pelez et hachez l'oignon, les gousses d'ail et le gingembre. 

Faites suer l'oignon, l'ail et le gingembre dans une grande sauteuse avec une cuillère à soupe d'huile pendant 5 minutes sans les colorer. Ajoutez les aubergines et poursuivez la cuisson pendant 15 minutes en augmentant le feu. Ajoutez 3 cuillères à soupe d'huile tout en mélangeant. Salez et poivrez. Les aubergines doivent être tendres. 

Ajoutez le curry, le curcuma et le piment. Rincez, séchez les tomates et les pousses d'épinards puis hachez-les grossièrement. Ajoutez-les aux aubergines. Laissez mijoter le tout 5 minutes. 

Versez le lait de coco. Baissez le feu et laissez "bloblotter" 10 minutes. Enfin ajoutez le zeste de combawa. Laissez cuire 5 minutes supplémentaires. Réservez.

J'ai servi mon curry avec de la semoule (ma nouvelle passion) pour changer du riz (que je n'aime pas). Au moment de servir, parsemez votre curry de basilic thaï. 

Vous pouvez aussi préparer votre curry à l'avance et le faire réchauffer au dernier moment.